La classe 2014 est annoncé depuis longtemps comme « la meilleure draft depuis 2003 » qui a vu Lebron James, Chris Bosh, Dwyane Wade, Carmelo Anthony ou encore David West rejoindre la NBA. Après 10 matchs, qu’en est-il de cette classe composée de surdoués ?

2014 n’est pas 2003

Forcément, après 10 matchs, l’échantillon est trop faible pour tirer des conclusions sur le talent futur des rookies 2014, mais on peut dores et déjà le dire : il n’y a personne du niveau de Lebron James. Dès l’arrivée de King James aux Cavs, l’impact a été immédiat, et le natif d’Akron a terminé sa première saison à 20.9 PTS, 5,5 REB et 6 AST. Le meilleur rookie en terme de scoring tourne pour l’instant à 10,6 PTS (Jabari Parker et Andrew Wiggins à égalité)

Beaucoup d’attente autour de cette classe, mais quand on regarde les rosters NBA de ce début de saison, ils sont peu nombreux à avoir un temps de jeu conséquent : seuls Andrew Wiggins, Jabari Parker, Nerlens Noel (de la saison précédente) et Elfrid Payton (et encore) sont titulaires dans leur équipe. Enfin, il y a de la casse, et on ne pense pas seulement à Joel Embiid (out pour la saison) et Julius Randle. Si l’on regarde les rankings ESPN depuis le début de saison, le premier rookie est classé 109e et il s’agit de Bojan Bogdanovic.

Qui sont les meilleurs rookies de ce début de saison ?

Bojan Bogdanovic, SG, BKN – Rookie le plus expérimenté de notre top 3 (on voulait en mettre 5 mais vraiment c’est difficile), le croate réalise un bon début de saison avec 30 minutes de moyenne, pour 10,5 PTS à 47,6% et 100% aux lancers-francs, 1,5 3PM et seulement 1,3 TO. Rien d’impressionnant, c’est clair, mais c’est propre.

Jabari Parker, SF, MIL –

Andrew Wiggins, SG, MIN – Avec 10,6 PTS de moyenne à 46% et 61%, 3,3 REB, 0,8 AST et 0,9 STL pour 2TO, le rookie des Wolves est loin d’être le Lebron James annoncé. Temps de jeu limité à 27 minutes dans l’un des effectifs les plus jeunes de la ligue, Wiggins souffre de la concurrence de Kevin Martin qui réalise un début de saison exemplaire. Nombreux sont ceux qui ont annoncé que Wiggins aurait besoin de temps pour produire des stats, il semble qu’ils avaient raison. Mais la défense est là.

On a hésité à parler en détail d’Elfrid Payton, le rookie meneur d’Orlando, mais le retour d’Oladipo et l’éclosion de notre Evan Fournier national (sic), combiné à des stats désastreuses au scoring nous ont conduit à simplement le mentionner.

Ils pourraient jouer, mais non

Doug McDermott et Nikola Mirotic pâtissent de la profondeur du roster des Bulls de Chicago. Il va probablement falloir être patient, d’autant que Tom Thibodeau n’est pas réputé pour faire jouer ses premières-années.

Aaron Gordon vient de se blesser, mais il a joué en moyenne 15 minutes dans l’effectif suréquipé du Magic d’Orlando au poste 4 (Tobias Harris, Channing Frye, Kyle O’Quinn et Andrew Nicholson), totalisant en moyenne 5,8 PTS et 3 REB.

Dante Exum n’a visiblement pas encore le niveau, et voit la concurrence de Trey Burke et Alec Burks à l’arrière du Jazz. Adrian Payne des Hawks sort lui de blessure, mais c’est bouché pour l’instant avec Millsap et Pero Antic au poste 4.

Ils sont sur le flanc

Noah Vonleh a commencé la saison blessé et n’a joué que quelques minutes au cours des deux derniers matches. Marcus Smart a remplacé Rajon Rondo à l’infirmerie des Celtics, tandis que Julius Randle s’est brisé net la jambe, compromettant sa saison boulevard aux Lakers. On ne verra pas non plus Joel Embiid qui est a priori out pour la saison.

Laisser un commentaire