Russell Westbrook n’a joué 25 minutes le dernier match ? Pourquoi Gordon Hayward fini a 30 minutes alors que c’est le meilleur joueur de son équipe ? Comment ca Tim Duncan n’a pas joué ?? Tout manager de Fantasy se réveille parfois avec des questions de ce type. Pour éviter ce genre de mauvaises surprises, il est important de bien connaître les joueurs de votre roaster, suivre leur actualité et connaître leur calendrier.  Plusieurs évènements peuvent altérer leur temps de jeu :

Les Blow-Outs

C’est le terme qui définit un match avec un gros écart au score (supérieur à 20 pts). Cela arrive régulièrement en NBA. Surtout  lors des matches entre équipes au niveau disparates : Heat vs 76ers , Spurs vs Bucks ou encore Thunder vs Lakers (oui oui !!).

A la fin du 3eme quart-temps (36 minutes de jouées uniquement) l’écart est tellement important que les coachs décident de laisser les titulaires au repos. C’est l’heure du “Garbage Time”. Les saisons régulières de NBA comptent 82 matches, les coaches essayent au maximum de limiter le temps de jeu de leurs stars quand ils le peuvent.

Etudiez le calendrier de la semaine de vos stars : vous avez dans votre équipe Chis Bosh et Miami joue 3 matches cette semaine dont les Sixers, Kings et Pelicans ? Gros potentiel de blow-out.

C’était particulièrement le cas l’an dernier avec les Sixers. Equipe extrêmement faible. Au premier abord on se dit, « Cool, mon Durant va leur coller 35 pts, avec 5 3pts, une adresse de maboule ». Mais que neni ! Au milieu du 3e quart, le score est déjà à +20, et KD35 finit le match à 23 minutes et une petite production. Pendant ce temps, Reggie Jackson, le 6e homme finit homme du match !

La méthode de coaching

Certains coaches NBA sont adeptes de cette stratégie. Avoir un effectif frais en playoffs offre de meilleurs garanties. Par conséquent ils n’hésitent pas a limiter le temps de jeu de leurs titulaires.

Le roi en la matière est Gregg Popovich. En 2013-2014, aucun joueur des Spurs n’a dépassé 30mn de jeu en moyenne, pas même les stars. Tony Parker (29.4), Tim Duncan (29.2), Kawhi Leonard (29.1) ! Hormis ces 3 joueurs, on vous conseille vivement de ne drafter aucun joueur des Spurs car leur impact en Fantasy est forcement limité.

Temps de jeu Spurs
Les Spurs : une merveille d’équipe en NBA, mais un cauchemar en Fantasyland !!

La fin de la saison régulière

La fin de la (vraie) saison régulière correspond aux Play-offs en Fantasy. Pendant cette période, les coaches prennent l’habitude de faire tourner un peu plus leur effectif, soit parce qu’ils sont déjà qualifié en play-off ou déjà éliminé. Ne soyez donc pas surpris lorsque vous verrez des LeBron, Duncan, Anthony Davis sur le banc et les seconds couteaux prendre le relais !

Ne vous y méprenez pas ! On a vu notre Champion en ligue dynasty aligner Mike Miller en dernière semaine et casser la baraque !!! Composer votre line-up en conséquence, renseignez-vous sur les sites de News. Posez-vous les questions suivantes :
– Mes joueurs vont-ils être laissés au repos ?
– Quelles équipes affrontent-ils cette semaine
– Quel est le classement en NBA des franchises ?

Certains joueurs sont également mis régulièrement au repos pour les garder frais en play-offs. On pense à Manu Ginobili (tiens tiens un autre Spurs !!!) ou encore a Dwyane Wade. L’exemple de ce dernier est particulièrement criant l’an dernier, puisqu’il n’a joué que 54 matches l’an dernier. 28 matches manqués, ce qui équivaut a 34% de la saison ! En faisant le bilan de la saison dernière, on voit sur l’excellent Player Rater d’ESPN que Wade n’arrive qu’en 92e position, derrière Vince Carter, moins bon certes, mais capable de joueur 81 matches.

Laisser un commentaire