Tout site de Fantasy qui se respecte se doit de vous proposer l’option « Keepers », et ça tombe bien car tous les sites de Fantasy proposent le concept, aussi avons-nous choisi de vous présenter les bases à connaître. Qu’est-ce qu’un « Keeper » ? A quoi cela sert-il ?

Qu’est-ce qu’une ligue Keeper ?

Signifiant littéralement « à garder », un Keeper est un joueur que vous pouvez conserver d’une saison sur l’autre. Par extension, une ligue Keeper vous permet de conserver un certain nombre de joueurs d’une saison sur l’autre. Vous pouvez ainsi garder de 1 joueur à la totalité de votre équipe entre deux saisons, vous permettant de donner une certaine continuité à votre ligue. Chaque manager peut donc, grâce aux Keepers, construire et façonner son équipe sur le long terme. En effet, une ligue standard est remise à zéro à chaque début de saison, aussi pouvez vous gagner une ligue une année, et vous retrouver dernier la suivante. Ce n’est pas exclu dans une ligue de Keepers, loin de là, mais la philosophie de votre ligue change.

Elle change car la valeur des joueurs change, notamment selon leur âge et le potentiel que l’on peut leur attribuer. Des joueurs comme Tim Duncan (qui a 38 ans) ou Steve Nash (39) vont voir leur valeur baisser tandis qu’un Andre Drummond ou un Anthony Davis verront la leur exploser. Pareil pour Kawhi Leonard qui est selon son coach l’avenir de sa franchise. Dès la première draft, vous verrez des choix différents des choix « classiques » de la part des managers de la ligue, et votre draft sera probablement différente également.

De même, la prise en compte du calendrier dans les trades s’en trouve bouleversée. Votre meilleur joueur ne joue que le minimum de matchs en playoffs ? Dans une ligue standard, il faut l’échanger, si possible avec un manager qui ne fait pas attention à ces détails. Dans une ligue Keepers, il n’en est pas question.

Impact sur la draft de la saison suivante

Mécaniquement, dès lors que des joueurs sont conservés par une équipe, ils ne sont plus disponibles à la draft. Ça parait évident mais cela reste suffisamment important pour être rappelé. De plus, la draft Keeper est plus courte : le nombre de keepers correspond au nombre de tours de draft en moins.

La stratégie d’une équipe dans une ligue Keeper se rapproche de celle d’une équipe NBA : il s’agit de construire le meilleur effectif sur le long terme. Ainsi, pour l’équilibre et le bien de votre ligue, l’ordre de la draft de la saison N doit être choisi d’après les résultats de la saison N-1. Après quelques saisons, voici nos recommandations pour bien choisir l’ordre de la draft dans une ligue Keepers.

Exemple :
– Dans une ligue à 4 équipes, chaque équipe possède 9 joueurs.
– La saison 2 commence, et chaque équipe peut conserver 2 keepers.
– La draft est une draft Snake.
– L’équipe 1 a gagné le premier tour de draft, l’équipe 2 est deuxième, l’équipe 3 troisième et l’équipe 4 quatrième.

[table]Round, Equipe 1, Equipe 2, Equipe 3, Equipe 4
1,Keeper, Keeper, Keeper, Keeper
2,Keeper, Keeper, Keeper, Keeper
3,Pick 1, Pick 2, Pick 3, Pick 4
4,Pick 8, Pick 7, Pick 6, Pick 5
5,Pick 9, Pick 10, Pick 11, Pick 12
6,Pick 13, Pick 14, Pick 15, Pick 16
7,Pick 20, Pick 19, Pick 18, Pick 17
8,Pick 21, Pick 22, Pick 23, Pick 24
9,Pick 28, Pick 27, Pick 26, Pick 25
[/table]

Sur cette draft, l’ordre est déterminé par le bilan de la saison précédente, et il n’y a que 7 tours, les 2 premiers correspondant aux joueurs conservés par chaque équipe.

Un bon Keeper, un mauvais Keeper

Le Keeper idéal est un joueur qui rassemble les qualités suivantes :
– Il est bon : il produit de bonnes stats et mérite d’être gardé
– Il est jeune : vous pourrez le garder longtemps
– C’est le Franchise Player : sa situation est pérenne ne sera pas détruite par un trade.
– Il est All-Star : s’il venait à être transféré, sa production ne devrait pas trop être altérée.
– Il est bien élevé : son caractère ne poussera pas le front office de son équipe à le mettre sur le banc ou le couper parce qu’il pourrit le vestiaire (n’est-ce pas messieurs Bynum et Smith)
– Il est solide : il ne rate pas 1/3 de chaque saison

5 PF keepers classés par ordre d'intérêt
5 PF keepers classés par ordre d’intérêt

Laisser un commentaire