Les trades sont un des aspects les plus excitants en Fantasy Basketball, mais aussi l’un des plus risqués. Afin de vous faciliter la tâche, on vous propose régulièrement des analyses de trades au travers de cas pratiques. Aujourd’hui, Le Buy-Low / Sell-High dans une ligue Dynasty.

Le trade :

Ty Lawson + Al Jefferson vs. Kyle Korver + Michael Carter-Williams + Tim Duncan

Dans une ligue à 16 équipes, 10 qualifiés, 13 joueurs par équipe, 9 keepers (i.e. chaque équipe conserve 9 joueurs à la fin de la saison). L’équipe A est bonne dernière de la ligue, tandis que l’équipe B est 5e.

Comme nous parlons d’un trade en ligue Dynasty, c’est sur la base des statistiques 2014 (et non Last 15) que nous posons notre comparaison. Pour creuser un peu plus, un coup d’oeil aux stats des saisons précédentes est toujours pleine d’enseignements.

[table]Joueur,FGA,FG%,FTA,FT%,3PM,REB,AST,STL,BLK,TO,PTS
Ty Lawson,13.2,0.430,6.5,0.778,1.1,3.6,7.8,1.3,0.2,2.8,17.5
Al Jefferson,16,0.451,3.6,0.648,0.0,9.6,1.9,0.9,1.5,0.9,16.7
Total équipe A, 29.2,0.442,10.1,0.732,1.1,13.2,9.7,2.2,1.7,3.7,34.2
Kyle Korver,8.8,0.519,0.8,0.842,3.0,3.9,2.5,1.0,0.3,1.5,12.8
Michael Carter-Williams,15.4,0.408,5.4,0.681,1.4,5.5,7.8,3.0,0.7,3.5,17.6
Tim Duncan,12.2,0.454,3.8,0.766,0.0,9.2,3.1,0.5,1.8,1.9,13.9
Total équipe B,36.4,0.450,10.0,0.726,4.4,18.6,13.4,4.5,2.8,6.9,44.3[/table]

A première vue, le trade est clairement gagnant pour l’équipe B, qui récupère Kyle Korver, MCW et Tim Duncan, mais c’est normal : il s’agit d’un 3 contre 2. Il est toujours plus difficile d’évaluer un tel trade, car on ne peut pas comparer les stats de 3 joueurs contre deux, en tous cas pas dans un cas pratique tel que celui-ci.

Quand vous réalisez un trade impliquant un nombre différent de joueurs, veillez à inclure le joueur que vous faites rentrer dans votre roster pour voir ce que vous gagnez vraiment.

Les clefs de lecture de ce trade

L’effectif de chacune des équipes :

Voici l’effectif des deux équipes parties prenantes dans ce trade:
Equipe A : John Wall / J.R. Smith / Kawhi Leonard / Blake Griffin / Dwight Howard / Michael Carter-Williams / Kyle Korver / Anthony Davis / Tim Duncan / Danny Green / Tony Allen / Channing Frye / Marvin Williams
Equipe B : Ty Lawson / Jamal Crawford / Rudy Gay / Josh McRoberts / Al Jefferson / Beno Udrih / Jared Dudley / DeAndre Jordan / Taj Gibson / Ben McLemore / Randy Foye / Jerryd Bayless / D.J. Augustin

L’équipe B a un effectif relativement faible avec 6 joueurs indiscutables à conserver. L’équipe A est dans le cas inverse, avec 10. Un trade 3 contre 2 est donc intéressant pour les deux équipes. Deux joueurs majeurs contre un grand espoir, et deux joueurs plus que titulaires. Tout le monde y trouve son compte. On peut toutefois s’interroger sur le potentiel keeper de Tim Duncan, 37 ans.

Time To Trade :

Dans une ligue Dynasty, deux paramètres supplémentaires sont à prendre en compte dans un trade : l’âge des joueurs impliqués, et leur « niveau ».

Buy-Low / Sell high : le principe de base du commerce, vendre au bon moment. Ricky Rubio vient de scorer 6, 9, 6 et 0 points ? Vous n’en tirerez pas grand chose. Un joueur joue au dessus de son niveau ? C’est le moment.

En cours de saison, on pense plus au présent qu’au futur. L’âge des joueurs entre en compte en Dynasty. C’est une règle de base, mais elle est surtout importante à l’inter-saison ou avant la date de fin des Trades. Le style de jeu est important de ce point de vue.

[table]Joueurs A,PRK 2013,PR 2013, PR 2014, PR 15, Joueurs A, PRK 2013,PR 2013, PR 2014, PR 15
Michael Carter-Williams,n/a,n/a,2.68,-1.81, Ty Lawson,19,5.21,4.54,2.13
Tim Duncan,1,10.23,5.22,8.22,Al Jefferson,3,8.51,2.58,5.97
Kyle Korver,6,6.28,6.49,4.60,,,,,[/table]

D’un côté, Michael Carter-WIlliams, 22 ans, qui a réalisé un début de saison exceptionnel mais entaché de blessures (11 matches sur 27 en DNP). Kyle Korver, 32 ans est un des meilleurs shooters à 3PM de la ligue maintenant qu’il est titulaire à Atlanta, et Tim Duncan du haut de ses 37 printemps, après un début de saison au diésel, a réalisé 7 double-doubles sur les 6 derniers matches. 

De l’autre côté, Ty Lawson et Al Jefferson, qui ont respectivement 26 et 28 ans. Ty Lawson est un meneur solide avec des pourcentages corrects, Al Jefferson vient de signer à Charlotte et est un pivot qui réalise très peu de TO. Ty Lawson a démarré la saison en trombe avec 9 matches à 20 points ou plus mais s’est blessé et revient plus doucement. Big Al a connu un début de saison compliquée à cause de sa cheville mais fait le job désormais.

Les All-Stars, et les autres

Au delà du niveau du joueur, d’un point de vie statistique, le statut du joueur (en NBA ou dans son équipe) est une variable cruciale en Dynasty. L’âge et la forme du moment pris en compte, il faut désormais se poser la question de l’avenir du joueur en NBA. Il peut se passer énormément de choses qui peuvent radicalement redistribuer les cartes.

Mettons de côté les inévitables blessures qui peuvent mettre une saison entre parenthèses (n’est-ce pas Brook Lopez) ou carrément mettre en danger une carrière (Derrick Rose reviendra-t’il ou fera-t’il une Brandon Roy ?) pour nous concentrer sur ce sur quoi on peut avoir la main (ou du moins le croire) : le statut du joueur dans son équipe.

Est-ce le Franchise Player de son équipe ? Les Franchise Players sont les joueurs autour desquels les franchises se construisent. C’est LeBron James à Miami, Paul Georges à Indiana, Chris Paul aux Clippers ou LaMarcus Aldridge à Portland. Ces joueurs sont virtuellement inamovibles, et quand bien même venaient-ils à être transférés, on peut s’attendre à ce qu’ils soient titulaires, si ce n’est FP de leur nouvelle franchise.

Viennent ensuite les All-Star. Ce sont des joueurs ayant le niveau pour être sélectionnés au All-Star Game (ou qui le sont), et dont le talent est indiscutable et non-discuté en NBA. Comme le Franchise Player, le All-Star est l’assurance d’un gros producteur qui jouera, quel que soit son équipe. On pense à Dwayne Wade, Roy Hibbert, Nicolas Batum ou encore Rudy Gay.

Et les autres. L’exemple récent de Greivis Vasquez illustre parfaitement ce cas-là. Leader en AST la saison dernière, Greivis se retrouve remplaçant de Kyle Lowry à Toronto suite au trade de Rudy Gay. Dévastateur. En Dynasty, il faut viser les All-Star et Franchise Players afin de réduire l’aléa négatifs des événements NBA. Et les grands espoirs.

C’est exactement ce qu’il se passe avec le trade qui nous intéresse : il s’agit basiquement d’un grand espoir NBA (Michael Carter-Williams), un All-Star / Franchise Player de 37 ans, et un role player exceptionnel contre deux All-Star / Franchise Players plus jeunes.

Au final qui est gagnant ?

Sur la saison en cours uniquement, c’est sans appel : l’équipe B qui récupère MCW, Dream Tim et Kyle Korver est clairement gagnante. Les 3 joueurs sont dans le top 50 des meilleurs producteurs NBA, et Tim Duncan fait à nouveau mentir ses détracteurs.

En regardant l’avenir, c’est moins clair.
– Quel est le réel niveau de Michael Carter-Williams ? 27 matches (dont 11 blessés) c’est un peu court pour avoir la certitude que MCW est le nouveau Jason Kidd.
– Quelle est la longévité de Tim Duncan ? Certaines rumeurs évoquent une retraite dès cette saison si San Antonio remporte le titre.
– Al Jefferson s’adaptera-t-il au jeu des Bobcats ? Big Al était un monstre à Utah. Le début de saison à Charlotte s’est avéré plus compliqué, mais Charlotte semble avoir décidé de s’appuyer sur ce pivot d’expérience pour construire une équipe jeune autour.

Pour nous, l’équipe gagnante à long terme est l’équipe A. Mais c’est Michael Carter-Williams et ce que les 76ers vont en faire qui auront le dernier mot.

 

Laisser un commentaire