La date de la draft 2014 approche, et une question revient dans la plupart des discussions Fantasy NBA : « et Derrick Rose, tu le prends quand toi ? » Après un Mondial rassurant, quel niveau peut-on attendre pour celui qui sort de deux saisons quasi blanches ?

Est-ce que je le prends au premier tour ?

On vous le dit tout de suite : jamais de la vie ! L’expérience de l’an dernier a été douloureuse pour ceux qui ont tenté le paris, et il n’y a aucune raison que ce ne soit pas le cas cette saison également.

Ce n’est plus le MVP que l’on connaît

A 26 ans, Derrick Rose entre dans la meilleure période d’un joueur de baskeball, celle qui combine l’énergie d’un corps qui a encore beaucoup à donner et un niveau de maturité et d’expérience propice à mieux jouer en NBA. Sa carrière ayant été interrompue par 2 ans ou presque sans jouer, Derrick Rose reste un joueur en recherche de confiance, et ne retrouvera pas son niveau MVP 2011 avant quelques temps, s’il le retrouve un jour.

L’effectif des Bulls a également changé. Ils ont appris à jouer sans lui, et ils ont recruté. Joakim Noah a pris des responsabilités, le scoring a été réparti entre tous les joueurs de l’effectif, la défense a été érigée en mantra par Tom Thibodeau, et Pau Gasol a rejoint l’effectif.

Niveau stats

Petite mise en perspective, voici quelques stats de Derrick Rose :

[table]Saison,FG%,FT%,3PM,REB,AST,STL,BLK,TO,PTS
2011 (MVP),44.5%,85.8%,1.6,4.1,7.7,1,0.6,3.4,25
2014 (10 matches),43.5%,81.2%,1.6,3.2,4.3,0.5,0.1,3.4,15.9
2015 (projections),44.9%,81.7%,1.4,3.4,7.1,0.8,0.5,3.5,21.7
[/table]

Il faut à noter avis retenir deux points:

  • Les projections sont ambitieuses : pour un joueur qui n’a quasiment pas joué pendant deux saisons, dans un effectif riche avec l’intensité NBA, il n’est pas dit qu’il retrouve un niveau si proche de sa saison 2011. Les 10 matches de la saison 2014 comme témoin.
  • Même lors de sa saison MVP, il n’a pas dépassé le 25e rang au Player Rater : ce n’est pas parce qu’on est un bon joueur de basket qu’on est un bon joueur en Fantasy.

Alors ?

Alors on ne vous conseille pas de drafter Derrick Rose avant les picks 35-40. C’est toujours difficile de se positionner sur ce type de conseils, mais n’oubliez pas que le poste de meneur est le plus dense ces dernières années, aussi aurez-vous probablement un joueur plus fiable au même poste à ce moment là.

On ne misera pas sur ce joueur, tout comme on ne le ciblera pas. Toutefois, si D-Rose reste disponible aux alentours de la 50-60ème place, on se posera la question. A toi de nous faire mentir Derrick !

 

Laisser un commentaire