Chaque année, celle-ci en particulier, la classe de rookie fait perdre son sang-froid à de nombreux managers de Fantasy. Mais ceux que l’on oublie le plus souvent, ce sont ceux de l’an dernier ! Panorama des sophomores 2014.

Ceux qui ont déjà réussi

Autant vous le dire tout de suite : inutile de vous jeter dessus, ce sont ceux qui sont sortis du lot. Et vous ne les aurez pas soldés (entendez par là qu’il vont être drafté plus haut que leur projection). On pense en particulier à Michael Carter-Williams, Victor Oladipo et Trey Burke.

Leur situation a changé

Que ce soit suite à leur trade, un changement de coach ou à une blessure, la situation de tout joueur NBA peut changer à n’importe quel moment. Surtout à l’intersaison. Regardez Miles Plumlee l’an dernier, ce n’est qu’après avoir signé à Phoenix qu’il est devenu intéressant pour une équipe de Fantasy. Ce sont ceux qui vont avoir du temps de jeu. Et en particulier, ceux qui avaient une bonne cote, mais que l’on a oublié.

Otto Porter JR.
Otto Porter JR.

Otto Porter Junior – WSH :  l’une des principales déceptions de la saison passée, le 3e choix de la draft 2013 n’a joué que 37 matchs, pour une présence moyenne de 8.6 minutes sur le terrain. Discutable. Mais deux choses ont changé : les Wizzards ont changé de rythme au milieu de la saison, et Otto Porter Jr a montré des signes de progrès. Le rookie était barré par Martell Webster et Trevor Ariza. Et pour l’instant, Martell Webster est blessé 4 à 6 mois, et Trevos Ariza est Free Agent.

Nerlens Noel – PHI : l’ancien pivot de Kentucky était le n°1 indiscutable de la draft 2013, jusqu’à ce qu’une blessure le condamne à rater les 3 premiers mois de la saison, ce qui l’a poussé jusqu’à la 7e place de la draft. Pire, c’est au final une saison blanche qu’a vécue le rookie des 76ers. Quand on voit les stats de Noel à la Summer League d’Orlando, que l’on sait que son principal concurrent Joel Embiid est lui aussi blessé pour 6 mois au minimum, on se dit que cette année est celle de Nerlens Noel.

Kentavious Caldwell Pope
Kentavious Caldwell Pope

Kentavious Caldwell Pope – DET : l’autre sensation sophomore de la summer league d’Orlando, l’arrière de Détroit n’a pour l’instant pas de concurrence à son poste.  Auteur d’une saison 2013-2014 en demi-teinte, Kentavious (le prénom le plus cool de la Terre) a perdu sa place au profit de Rodney Stuckey après le All-Star Game, atteignant une moyenne de 13 minutes par match ! Reste à voir la politique de Stan Van Gundy, le nouveau coach des Pistons, qui, on l’espère pour KCP, sera impressionné par les performances de son joueur cet été.

Ray Mc Callum – SAC : Les Kings n’ont jamais voulu d’Isiah Thomas comme meneur titulaire. Ils ont recruté Darren Collison, et le meneur de poche semble se diriger vers les Suns. Si vous avez vu Ray jouer, vous vous devez de le drafter.

Une question de maturation

Certains joueurs ont en revanche simplement besoin de prendre le rythme. Les joueurs sortent de plus en plus jeunes de l’université (combien de Freshmen dans le top 10 de la draft ?), et ne sont pas toujours prêts à affronter le jeu NBA. Alors certains joueurs ont besoin de temps pour façonner leur jeu, en progressant face à des adversaires physiques et en comprenant les systèmes de jeu de leur équipe. L’exemple le plus probant est Bradley Beal.

Mason Plumlee
Mason Plumlee

Mason Plumlee – BKN : Auteur d’une fin de saison en boulet de canon suite à l’absence combinée de Kevin Garnett et Brook Lopez, Mason Plumlee a terminé dans la NBA All Rookie First Team. 2 inconnues toutefois : on ne sait pas ce que le prochain entraîneur des Nets fera de lui, ni dans quelle mesure Kevin Garnett sera apte à jouer un grand nombre de match. Quoiqu’il en soit, on met une pièce sur le frère de Miles, le pivot des Suns.

 

Cody Zeller – CHA : choisi en 4e position de la draft 2013 par les Charlotte Hornets (quel plaisir), Cody Zeller était considéré comme l’un des joueurs les plus NBA-ready de la classe. Après un début de saison discutable, Cody Zeller s’est intégré dans la rotation derrière Al Jefferson et Josh McRoberts. Parti à Miami, McBob est remplacé par le rookie Noah Vonleh, mais c’est Zeller qui devrait profiter de cette situation. Une demi-saison pour prendre le rythme, une opportunité dans le roster des Hornets. On achète.

Laisser un commentaire